Argoulais

Le XVI ème siècle

C'est tout au début du XVI siècle que cette terre fut achetée à Pierre de Marry par Dimanche Vaucoret lieutenant au baillage de Château-Chinon. La fille de ce dernier I ‘apporta en mariage à Jean Sallonnyer qui en qualité de contrôleur des finances en l'élection de Château-Chinon, fut chargé de codifier l'organisation générale du flottage de bois à bûches perdues. Jean-Marie Sallonnyer, son descendant, n’ayant pas d’enfant légua Argoulais aux enfants de sa petite nièce, Marie-Madelaine épouse de Paul de Chabannes.

 

Le XIXème siècle

Le Château moderne fut construit sur l’emplacement de l’ancienne demeure par Amable marquis de Chabannes de Vergers qui l’agrémenta en faisant creuser de main d’homme plusieurs pièces d’eau et qui édifia également une chapelle gothique et une grotte imitant celle de Lourdes.

 

Argoulais fut vendu vers 1950 par son petit-fils Henri.